Une cérémonie de remise de Diplômes dans le respect des traditions!

La graduation américaine, aussi connue comme la Commencement ceremony porte bien son nom : elle représente un nouveau commencement, le premier pas des élèves de High School vers leur futur de diplômés, à la fois individuellement, mais aussi collectivement, en tant que promotion unie par la cérémonie.

C’est l’un des moments les plus importants de la vie d’un High School américain. Le Jeudi 9 Juillet, la deuxième promotion du Dual Diploma d’Academica en France fera ce pas collectif vers le futur dans des circonstances particulières, dues au contexte sanitaire actuel, mais néanmoins compatible avec les méthodes d’enseignement de ce programme.

225 élèves français ayant suivi pendant plusieurs années un enseignement en ligne pour obtenir, en plus de leur baccalauréat français leur high school diploma, équivalent d’un bac américain participeront à cette cérémonie, avec toutes les traditions suivies chaque année par des milliers d’élèves américains.

Ces traditions, souvent surtout connues des français grâce à la diffusion de la culture Etats-Unienne au travers de films et séries télévisées possèdent toutes des significations symboliques importantes, remontant pour certaines jusqu’aux XIIIe ou XIVe siècles.

La plus connue d’entre elles est sûrement celle du port du « cap and gown », qui sont en quelques sortes les « uniformes » des gradués. Il s’agit d’une longue robe, en général dans les couleurs de l’école, ainsi que de l’emblématique chapeau carré orné d’un pompon (le « tassel »), également conforme aux couleurs de l’établissement.

Dual-diplôma-Academica-Graduation

Alternativement, les chapeaux peuvent simplement être blancs, qui est la couleur des high schools. Historiquement, il est probable que ces robes soient dérivées des uniformes que portaient, toute l’année, les étudiants d’Oxford et Cambridge ; progressivement conservées uniquement au moment de la graduation comme rappels symboliques de ces traditions académiques anciennes.

Mais ces habits ne sont pas uniquement décoratifs, et possèdent leurs propres traditions. La valeur du chapeau par exemple est double. Au moment de la réception de leur diplôme, les élèves participent au « tassel turning », en faisant passer le pompon de la droite vers la gauche, symbolisant l’obtention de leur Diploma. Puis, dans une ambiance plus décontractée, à la fin de la cérémonie, les élèves participent au « Hat Throwing » (une des scènes les plus représentées de ces cérémonies dans la culture populaire), au cours duquel les gradués lancent tous en même temps leur chapeau en l’air, montrant collectivement leur joie et enthousiasme juste après avoir officiellement terminé leur High School. Cette tradition correspond souvent plus à une initiative des élèves eux-mêmes, sortant un peu des étapes autrement bien définies de ces cérémonies.

Le reste de la cérémonie se fait dans une ambiance plus sérieuse et solennelle (y compris le « tassel turning »). Les gradués font leur entrée dans la salle avec la musique de Pomp and Circumstance, nationalement reconnue comme la musique officielle des cérémonies de graduation. Ecrite en 1901 par Sir Edward Elgar, elle était à l’origine une marche militaire nommée « March No. 1 in D major », qui faisait partie de la série du compositeur « Pomp and Circumstance Military March ». Sa réputation à l’époque venait du fait qu’Elgar l’avait composée spécifiquement pour le couronnement de King Edward VII. Quelques années plus tard, en 1905, Elgar fut invité à la cérémonie de graduation de l’université de Yale, et y reçut un degré honoraire. Pour célébrer la présence de leur invité, l’université demanda à la New Haven Symphonie Orchestra de jouer certaines des compositions de Sir Elgar tandis que les étudiants faisaient leur entrée dans la cérémonie. March No. 1 in D major y eut tant de succès que d’autres universités adoptèrent le morceau pour leurs propres cérémonies. Au fil du temps, ce morceau prit le nom de la série à laquelle il appartenait, et se répandit sous le nom de Pomp and Circumstance. Aujourd’hui, il est joué dans presque toutes les graduations américaines, universités et High Schools confondus.

Après l’entrée en salle des gradués se succèdent divers discours de personnalités différentes. Dans un premier lieu, c’est le « Keynote Speaker » qui prend la parole. Il est en général une personnalité locale, ou liée d’une manière ou d’une autre à l’établissement où se déroule la cérémonie. Dans les grandes universités américaines, ces keynote speakers peuvent parfois être des personnalités extrêmement influentes aux Etats-Unis. Certaines interventions notables ont par exemple été faites par des personnalités telles que Barack Obama, Steven Spielberg, J.K. Rowling ou David Foster Wallace. Pour les High School graduations, ce sont plutôt des personnalités influentes localement, comme le maire de la ville, ou un membre du board of education rattaché à l’établissement en question. Au cours de leur discours, aussi connu sous le nom de « commencement speech », ces intervenant sont chargés de livrer des messages d’inspiration aux élèves qui sont sur le point d’entamer un nouveau chapitre de leurs vies. Cependant, il n’existe pas de forme rigide pour ces discours, et les speakers ont souvent une large marge de manœuvre en ce qui concerne leur intervention, et ont la liberté de parler aux élèves en partant d’un point de vue très personnel. Leur rôle est avant tout de livrer aux élèves des conseils, des perles de sagesse, et globalement de la motivation pour leurs entreprises futures.

Ensuite, après les discours du proviseur et de certains membres du corps enseignant, c’est au tour d’une des personnes les plus importantes de la cérémonie de prendre la parole : le valedictorian. Il ou elle est en général le major de la promotion, celui ayant obtenu les notes les plus élevées au cours des quatre ans de High School. Il a la charge de clore la partie des discours en délivrant le « closing statement » de la cérémonie. C’est en général un discours plus décontracté que les précédents, qui a surtout pour but de revenir sur les quatre années vécues ensemble par la promotion, ainsi que d’encourager les autres élèves à aborder la suite de leur vie avec enthousiasme. Le fait que ce soit ce discours qui termine la cérémonie est très important : au moment d’entrer dans leur vie d’adulte, les élèves ont affaire non pas à une intervention de professeurs ou personnalités influentes, mais à un de leurs pairs, qui est d’ailleurs considéré comme étant un des plus brillants d’entre eux. Le valedictorian porte en général une écharpe, ou un « sash » qui le distingue de ses camarades. Dans certains établissements, il y a aussi un salutatorian, qui est la personne ayant le mieux réussi son parcours scolaire derrière le valdictorian. Les traditions relatives à ce titre varient : parfois le salutatorian s’adresse aux élèves au début de la cérémonie, laissant le valedictorian la clore ; parfois le salutatorian intervient juste avant le discours final pour introduire le valedictorian. Dans certaines écoles, le valedictorian et salutatorian reçoivent chacun une médaille (le premier en or, le second en argent).

Une dernière tradition qui est très répandue dans les cérémonies de graduation (ou « last but not least”) : l’écoute collective de l’hymne américain, The Star Spangled Banner. Cette dernière peut être une des plus évidentes, puisque l’hymne fait son apparition dans la plupart des cérémonies états-uniennes, quelle que soit leur nature, mais n’est pas cependant à oublier, puisqu’elle est une des plus significative aux yeux des citoyens américains.

Toutes ces traditions seront reprises cette année au cours de la graduation de la seconde promotion du Dual Diploma en France.

Ces 225 élèves sont répartis sur douze établissements scolaires partenaires en France, mais sont aussi pour certains des individuels ou des expatriés. Ils porteront, comme le veut la tradition, les chapeaux de graduation carrés blancs, écouteront les précieux conseils de leur Keynote speaker, et les paroles de leur valedictorian, et sur fond de Pomp and Circumstance pourront lancer leurs chapeaux en l’air, tous ensemble, avant de se voit définitivement détenteurs d’un diplôme américain. La particularité cependant de leur graduation cette année est que celle-ci se tiendra entièrement en ligne compte tenu de la crise sanitaire traversant actuellement le monde entier.

Academica International Studies france virtual graduation 2020

L’intervention de la Keynote speaker de cette année, Jessica Banuls – attachée culturelle de l’ambassade des Etats-Unis en France et également responsable des programmes d’échanges internationaux dans l’enseignement secondaire – sera enregistrée préalablement, et diffusée le jour de la graduation. De la même manière, le tassel turning, et le hat throwing sera filmé quelques jours avant la cérémonie officielle. Enfin, le jour J, même s’ils ne pourront pas défiler sur une estrade un par un pour recevoir leurs diplômes Academica, les élèves auront l’occasion d’écouter le discours de leur valedictorian, issue cette année de l’école des Francs Bourgeois à Paris. Ainsi, malgré la situation actuelle, les gradués de cette promotion de 2020 auront l’occasion de célébrer leur apprentissage de la même manière qu’il s’est déroulé pour eux ces dernières années : virtuellement.

L’année prochaine, le Dual Diploma d’Academica en France organisera la graduation de 500 nouveaux élèves, qui suivront dans les pas de la promotion actuelle. Il est impossible de savoir dans quelles circonstances se déroulera leur cérémonie, mais si elle devait de nouveau se tenir virtuellement, nous ne pouvons qu’espérer qu’elle s’organise dans la même joie que celle de cette année. Quoi qu’il en soit, les gradués de l’année 2020 auront de quoi se souvenir de cet événement dans leurs vies !

Comment inscrire votre enfant au programme Dual Diploma Academica ?

Professeurs Américains

“My name is Alissa Longo. I live in Northern Virginia, right outside of Washington, D.C.. This year marks my 14th year teaching. I have loved this journey. I received my bachelor’s degree from Towson University in Maryland and my master’s degree from Wright State University in Ohio. I am happily married to my high school sweetheart and we have a little boy named Preston and a little girl named Shelby. My goal is to create impactful learning experiences for my students that are unforgettable ( in order to help reach their highest potential.)”

Alissa Longo

American Teacher
“Hello! My name is Heather Simmons, and I am excited to be a Global Teacher with the Dual Diploma Program. I was born and raised in Greenwood, South Carolina. I moved to DeFuniak Springs, Florida with my husband (Josh) in 2005 and since have had three children (Reagan, Amelia, and Lucas). I received my Bachelor of Science in Business Administration and Master of Science in Education from Troy University in Troy, Alabama. I have been teaching for eleven years and have a passion for seeing my students learn, excel, and succeed. Prior to joining the Dual Diploma faculty, I spent seven years as a traditional classroom teacher and three years as a media specialist.

It is my belief that education can change the world. By providing my students with an engaging and effective learning environment, I am not just teaching them a skill but helping students become lifelong learners

Heather Simons

Global Teacher of the Dual Diploma Program
“Hello! I’m Anna and I’m 15 years old. I have a little brother. I’m French and I live in Paris near Bastille Quarter. I love dancing, playing the guitar, reading, drawing, and spending some time with my friends! At school, I prefer studying Biology and Physics. I also love traveling and discovering new things, news places, new people, and also speaking English! It’s the reason I study with the Dual Diploma Program. With it, I learned that I love taking photographs and learning all the techniques of this art. I’m very happy and so proud to be the student of the month of March !”

Anna Mayer-Sissler

French Student